Université d’été solidaire et rebelle des mouvements sociaux et citoyens Grenoble - 22-26 août 2018

Avec qui ?

Présentation des organisateurs locaux et nationaux

350.org est une organisation non gouvernementale environnementale internationale, fondée en 2007 aux États-Unis par le journaliste, auteur et militant écologiste Bill McKibben. Son action se concentre sur la lutte contre le réchauffement climatique ; elle est notamment connue pour promouvoir le désinvestissement des énergies fossiles. Le nom de l’association provient du seuil de 350 parties par million (ppm) de CO2 dans l’atmosphère défini notamment par le climatologue américain James Hansen comme taux maximum à ne pas dépasser pour éviter un réchauffement climatique trop important (ce taux a dépassé les 400 en 2014).
https://350.org/fr/

Cette association est laïque, indépendante de tout parti politique, groupement confessionnel ou organisation syndicale et a pour objet de s’opposer au projet de création d’une plate-forme aéroportuaire à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), d’informer les adhérents et la population des zones concernées par ce projet, y compris sur les équipements connexes nécessaires à cette réalisation (aménagements routiers et ferroviaires, constructions diverses...), de faire prendre conscience de toutes les transformations qui en découlent, aussi bien pour les zones urbanisées que pour les espaces ruraux et de contribuer et de participer à la réflexion sur le développement du transport aérien
https://www.acipa-ndl.fr

Fondée en 1983, la fédération Peuples Solidaires est une association française de solidarité internationale. Elle soutient les femmes et les hommes qui, partout dans le monde, luttent pour leurs droits économiques, sociaux et culturels.
L’association travaille avec des organisations (ONG, syndicats, etc.) du Sud pour dévoiler les exactions commises par les multinationales et les pouvoirs publics. Les missions de Peuples Solidaires sont d’informer le public, de mobiliser les citoyennes et citoyens, d’alerter les médias, de faire pression sur les décideurs pour faire entendre la voix des organisations de la société civile du Sud.
http://www.peuples-solidaires.org/

Créée par des urbanistes, économistes, cadres d’entreprises, juristes…, l’Aitec est une association de solidarité internationale engagée pour la justice économique, sociale et écologique. À travers la recherche, le plaidoyer et l’appui aux campagnes et aux mobilisations des mouvements sociaux et citoyens, l’Aitec participe à la construction d’une expertise ancrée dans la résistance et l’action critique. Elle s’efforce aussi de proposer des perspectives et des politiques alternatives.
http://aitec.reseau-ipam.org

« Alternative », en basque, est un mouvement citoyen de mobilisation sur le dérèglement climatique. Il promeut des initiatives concrètes qui visent à construire une société durable, tout en s’opposant aux projets qui entravent le développement de cette société. Depuis 2013, Alternatiba varie les modes de mobilisation : « villages des alternatives », tour sur des vélos multiplaces pour valoriser les initiatives locales, ou encore actions de désobéissance civile non violente.
En 2018, le mouvement prépare un nouveau Tour Alternatiba de 5800 km et 200 étapes, associant développement des alternatives et résistance non violente, du 9 juin au 6 octobre. Le Tour s’arrêtera à Grenoble pendant l’Université d’été, le 24 août : l’occasion de nous rassembler et de converger !
https://alternatiba.eu/

La fédération des Amis de la Terre a participé à la fondation du mouvement écologiste français et à la formation du premier réseau écologiste mondial Friends of the Earth International, présent dans 77 pays et réunissant 2 millions de membres sur les cinq continents.
En France, les Amis de la Terre forment un réseau d’une trentaine de groupes locaux et de groupes associés autonomes qui agissent selon leurs priorités locales et relaient les campagnes nationales et internationales sur la base d’un engagement commun en faveur de la justice sociale et environnementale.
http://www.amisdelaterre.org

Il est minuit. Le film « Les Jours Heureux » de Gilles Perret vient de se terminer. Nous sommes une douzaine réunis dans un petit coin des Alpes, dans une petite ferme au pied du Vercors, un week-end de décembre 2015 animés par la volonté que notre société s’oriente résolument vers le bien-être de toutes et tous. Nous sommes de toutes les générations, avec une plus grande proportion de jeunes, engagés depuis des années dans la vie associative.
On partage nos ressentis sur les témoignages des résistants. Non seulement, ils ont libéré la France occupée mais aussi ont bâti un formidable projet politique, le programme du CNR (Conseil National de la Résistance) intitulé « Les Jours Heureux ». Ce programme en mettant en place la subordination de l’intérêt particulier à l’intérêt général orientait la société vers le bien-être de tous. Aujourd’hui, cet héritage est d’une grande actualité tant on constate de plus en plus de mal-être, de désespérance, de précarité, d’inégalités et donc la nécessité d’inventer à nouveau un bien vivre ensemble.
http://osonslesjoursheureux.net/

L’Association France Palestine Solidarité œuvre à la réalisation des droits nationaux du peuple palestinien. Elle entend agir pour une paix réelle et durable, fondée sur l’application du droit international.
http://www.france-palestine.org/


Fondée en 1998, Attac (Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne) est une association qui milite pour la justice sociale et environnementale, et conteste le pouvoir pris par la finance sur les peuples et la nature. Attac mène des actions pour favoriser le développement d’alternatives et pour mettre sous contrôle citoyen les banques et multinationales prédatrices.
Mouvement d’éducation populaire, l’association produit analyses et expertises, organise des conférences, des réunions publiques, participe à des manifestations… En 2018, Attac est présente dans une cinquantaine de pays ; Attac France compte plus de 10 000 membres et une centaine de comités locaux qui agissent partout en France.
https://france.attac.org/

Le Comité local isérois d’Attac France est également impliqué.
https://local.attac.org/attac38/spip/

La batucada est un genre de musique reposant sur des percussions traditionnelles du Brésil dont les formules rythmiques en font un sous-genre de la samba. La BatukaVI est une batukada de jeunes du secteur 6 de Grenoble (Villeneuve-Village Olympique). Elle vise, à travers la pratique musicale à lutter contre les idées reçues, à revaloriser l’image de ces quartiers régulièrement stigmatisés notamment dans les médias, et à renforcer la fierté d’appartenance à ces quartiers chez les jeunes.
Pour lutter contre les préjugés et tisser des liens entre les cultures, la BatukaVI se produit régulièrement à l’extérieur de l’agglomération, et parfois même à l’étranger : le groupe a notamment joué au Burkina, au Maroc, au Brésil, au Portugal et dans de nombreuses villes en France.
La BatukaVI est un projet initié par l’association Afric’Impact.
http://afric-impact.org/BatukaVI/

Le Collectif des associations citoyennes (CAC) est né en 2010 pour lutter contre la réduction des associations à leur seule dimension économique et défendre la contribution des associations à l’intérêt général et à la construction d’une société solidaire, durable et participative. Après avoir déposé un recours en Conseil d’État contre la circulaire Fillon, qui assimilait l’ensemble des associations à des entreprises, le Collectif a développé une analyse globale des difficultés associatives et élaboré des propositions pour une nouvelle politique associative.
http://www.associations-citoyennes.net

Le Comité pour l’annulation de la dette du tiers monde est un réseau international qui milite pour la satisfaction universelle des besoins et le respect des libertés et des droits humains fondamentaux.
Son angle d’attaque est l’annulation de la dette extérieure publique des pays de la Périphérie (tiers monde et ex-bloc soviétique) et l’abandon des politiques d’ajustement structurel imposées par le trio Fonds monétaire internationaI (FMI), Banque mondiale, Organisation mondiale du commerce (OMC). Il s’agit de mettre un terme à la spirale infernale de l’endettement et de parvenir à l’établissement de modèles de développement socialement justes et écologiquement durables.
Le CADTM Isère est le groupe local du CADTM France. Il organise des conférences, des projections ou des mobilisations.
http://www.cadtm.org/

La campagne BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) a été lancée par la société civile palestinienne en 2005, suite à des dizaines d’années de lutte contre Israël et sa politique d’apartheid.
Les Palestiniens font appel aux citoyens de conscience du monde, afin que prenne fin le plus long conflit de l’histoire récente, en leur demandant de boycotter tous les produits israéliens, mais aussi de pratiquer un boycott sportif, culturel et universitaire. De nombreuses associations et organisations françaises ont répondu à l’appel au « Boycott, Désinvestissement et Sanctions » (BDS) lancé par les palestiniens le 4 juillet 2005 et se sont regroupées au sein de la Campagne BDS France.
https://www.bdsfrance.org

Depuis 55 ans, le CCFD-Terre Solidaire lutte durablement contre la faim en s’attaquant à ses causes, des plus locales aux plus globales. Il soutient plus de 697 projets initiés par des acteurs locaux dans 66 pays.
Le CCFD-Terre Solidaire s’appuie sur un réseau de 15 000 bénévoles pour sensibiliser les Français à la solidarité internationale et agit auprès des décideurs par des actions de plaidoyer pour construire un monde plus juste.
https://ccfd-terresolidaire.org

Le syndicalisme fait partie du patrimoine vivant de l’humanité et de la démocratie. Fait social devenu universel, il a d’abord émergé en Europe avec la révolution industrielle, et y est resté depuis profondément enraciné.
L’histoire plus que séculaire de la CGT s’inscrit dans cet ensemble. Née de la volonté des salariés de s’organiser collectivement et durablement pour défendre leurs intérêts face à l’oppression et à l’exploitation, pour conquérir des droits et les faire valoir, pour imaginer un monde plus juste et proposer des voies pour y parvenir, sont le coeur de son action syndicale.
Bâtie selon deux dimensions professionnelles et géographiques, la CGT s’est forgée et constituée au fil de l’histoire autour d’une conception de solidarité entre les salariés qui combine l’ancrage à l’entreprise et à son environnement territorial.
http://www.cgtisere.org/
http://www.cgt.fr/

Centre de documentation interculturel, association de solidarité locale et internationale.Créé en 1980, le Centre d’Information Inter-Peuples (CIIP) est une association de solidarité locale et internationale. Ses objectifs sont de mieux faire connaître les réalités, les cultures des pays et des peuples des cinq continents, de lutter contre les atteintes aux droits de l’Homme, contre toutes les formes de discrimination et de racisme, de promouvoir un monde solidaire et un développement durable.
Le CIIP organise ou co-organise régulièrement des manifestations interculturelles, des festivals, des rassemblements militants.
Il s’agit également d’un centre de ressources ouvert au public avec des périodiques, des journaux militants, des dossiers de presse et de synthèse, une bibliothèque, des usuels, des vidéos, des expos, des valises et jeux pédagogiques sur les problématiques internationales, les rapports Nord-Sud, les cultures du monde.
Le CIIP édite un journal mensuel, Inter-Peuples, avec un agenda militant et interculturel, des informations locales, nationales, mondiales, des récits de voyage… Il est membre du Réseau d’information et de documentation pour le développement durable et la solidarité internationale Ritimo.
http://ciip.fr/

Membre du réseau européen Clean Clothes Campaign, le collectif Éthique sur l’étiquette agit en faveur du respect des droits humains au travail dans le monde et de la reconnaissance du droit à l’information des consommateurs sur la qualité sociale de leurs achats.
https://ethique-sur-etiquette.org/


Le collectif des Associations de Solidarité Internationale du Grésivaudan organise pour la troisième année consécutives des animations lors de la Semaine. Son objectif est de faire connaître les actions des 25 associations membres par le biais de divers événements locaux, en lien avec des établissements scolaires, salles de spectacles, Centre Sociaux, collectivités, en allant chaque année au devant de nouveaux publics.
https://www.festivaldessolidarites.org/acteurs/collectif-asi-gresivaudan
https://www.festivaldessolidarites.org/

Créée en 1997, Commerce Equitable France représente et fédère les principaux acteurs du commerce équitable en France. Défendre et promouvoir le commerce équitable sont nos principales missions.
Instance de concertation et de mobilisation, Commerce Equitable France rassemble plus d’une trentaine d’entreprises et d’associations d’envergure nationale engagées dans le secteur : labels de commerce équitable, fabricants, importateurs, distributeurs, ONGs, mouvements d’éducation populaire, etc.
https://www.commercequitable.org


NAJE est une compagnie théâtrale professionnelle pour la transformation sociale et politique. Elle pratique le Théâtre de l’Opprimé méthode Augusto Boal (théâtre forum, théâtre images, théâtre et thérapie, théâtre invisible, théâtre journal).
Naje intervient dans les champs de la culture, du social, du politique, de la santé, de l’éducation, de la formation professionnelle, de l’environnement, de la justice, de l’habitat, de la citoyenneté, du développement social.
http://www.compagnie-naje.fr/


La Confédération paysanne est, depuis 1987, un acteur majeur du syndicalisme agricole français qui porte des valeurs de solidarité et de partage. Le projet pour une agriculture paysanne qu’elle défend avec constance depuis sa création est cohérent et global. Il intègre pleinement les dimensions sociales, agronomiques et environnementales dans la production agricole. C’est une alternative réaliste à un modèle d’agriculture industrielle qui élimine trop de paysans et de structures agricoles diversifiées.
http://www.confederationpaysanne.fr


Le Centre de recherche et d’information pour le développement (CRID) a été créé en 1976 par 8 associations de solidarité internationale (ASI). Il en compte aujourd’hui une cinquantaine, réunies autour d’une vision partagée de la solidarité internationale, reposant sur le partenariat et l’éducation au développement.
Le CRID cherche à promouvoir des actions de sensibilisation à la solidarité internationale menées en lien avec différents acteurs comme les autres ASI, les Organisations de Solidarité Internationale issues de la Migration (OSIM), les mouvements d’éducation populaire, les associations de l’économie solidaire, les syndicats, les collectivités territoriales, etc.
https://www.crid.asso.fr/


L’association Droit au logement a pour but de permettre aux populations les plus fragilisées d’avoir accès à un logement décent, en exerçant leur droit au logement. Les revendications du DAL sont « l’arrêt des expulsions sans relogement », « le relogement décent et adapté de toute famille et personne mal-logée ou sans logis » et « l’application de la loi de réquisition sur les immeubles et logements vacants ».
http://www.droitaulogement.org/



L’objet de l’association consiste à animer la réflexion collective et l’expression publique des économistes opposés à « l’orthodoxie néo-libérale ». Leur action se traduit par des publications (notes, articles, communiqués, livres) et des interventions lors de réunions publiques dans les médias qui les sollicitent. Ils proposent des alternatives aux politiques d’austérité.
Ils publient en 2010 le Manifeste d’économistes atterrés, dans lequel ils font une présentation critique de dix postulats qui inspirent, selon eux, les décisions des pouvoirs publics partout en Europe, et mettent en débat vingt-deux contre-propositions.
www.atterres.org


Emmaüs est né il y a 66 ans pour trouver, avec les personnes victimes de phénomènes d’exclusion, les solutions qui leur permettent de redevenir acteur de leur vie. Fidèle à la volonté de l’abbé Pierre, Emmaüs est devenu à la fois une fabrique d’innovations sociales et de solidarités pour aider des publics en situation de grande précarité, et un front engagé et militant en faveur d’une société plus humaine et plus juste.
http://emmaus-france.org/


Artisans du Monde est une association française fondée au début des années 1970 et qui défend un modèle basé sur le commerce équitable. Sa spécificité est d’être structurée autour d’associations locales où des militants bénévoles distribuent divers produits, artisanaux ou alimentaires en provenance des pays du Sud, informent sur les règles du commerce mondial et font du plaidoyer pour une évolution de ces règles.
https://www.artisansdumonde.org/



Le slogan de Finance Watch, « Pour une finance au service de la société », résume sa mission. L’association aspire à l’instauration d’un système financier durable et au service de la société, qui favorise l’investissement plutôt que la spéculation. Ils souhaitent un système bancaire résistant et efficace, orientant les crédits vers un usage productif sans pour autant dégager de rentes économiques ou transférer ses risques à la société tout entière, et des marchés financiers qui encouragent l’investissement productif dans l’économie réelle et dissuadent tout type de spéculation excessive ou nuisible.
http://www.finance-watch.org


Depuis sa création en 1995, l’association Finansol a pour objet de promouvoir la solidarité dans l’épargne et la finance.
A travers des actions de sensibilisation et des outils de communication divers, Finansol fait prendre conscience à chacun qu’il peut jouer un rôle dans l’instauration d’une finance utile, équitable et raisonnée.
Ses actions contribuent, notamment à travers la promotion du label Finansol, à faire connaître les différents produits d’épargne solidaire disponibles. Ces placements permettent de faire fructifier son argent tout en soutenant l’accès à l‘emploi et au logement pour les personnes qui en sont exclues, le développement d’activités écologiques avec l’agriculture biologique et les énergies renouvelables, l’entrepreneuriat dans les pays en développement…
https://www.finansol.org/


Focus on the Global South est une organisation altermondialiste, qui d’un côté élabore et diffuse des analyses, propositions et des moyens d’information afin de promouvoir la soutenabilité sociale et écologique de nos sociétés, et qui de l’autre côté multiplie les plaidoyers ainsi que l’organisation d’actions de base, en premier lieu dans les pays d’Asie du Sud. Depuis sa fondation en 1995, Focus on the Global South a développé ses projets de recherche et ses campagnes d’actions en Thaïlande (son quartier général se trouvant à Bangkok), en Inde (à partir de son bureau de New Delhi) et aux Philippines (à partir de son bureau de Manille).
https://focusweb.org/


Depuis 1998, la Fondation Copernic travaille à « remettre à l’endroit ce que le libéralisme fait fonctionner à l’envers ». Soucieuse de son indépendance et restant par principe hors du jeu électoral, Copernic n’est liée à aucun parti politique, aucun syndicat, aucune association, mais s’adresse à toutes les organisations politiques, syndicales et associatives, et surtout à toutes celles et ceux qui ne se résignent pas à l’ordre néolibéral.
http://www.fondation-copernic.org/


France Amérique Latine s’attache à faire connaître l’histoire, la culture, les mobilisations et revendications des peuples d’Amérique Latine et de la Caraïbe dans toutes leurs richesses et diversité. C’est en faisant connaître et en soutenant leurs combats et expériences collectives en faveur du respect des droits humains, de la démocratie sociale et politique, pour le développement économique et le respect du « bien vivre » ou de l’environnement, que nous leur manifestons notre solidarité.
http://www.franceameriquelatine.org/


Créée par Danielle Mitterrand en 1986, France Libertés est une fondation reconnue d’utilité publique, à but non lucratif et dotée du statut consultatif auprès du Conseil Economique et Social des Nations Unies. La Fondation Danielle Mitterrand défend les droits humains, notamment le droit fondamental d’accès à l’eau pour tous, et les biens communs du vivant pour contribuer à la construction d’un monde plus solidaire.
http://www.france-libertes.org


La F.S.U est une fédération de syndicats nationaux de le fonction publique.
Elle rassemble des syndicats regroupant les personnels intervenant dans les champs de l’Enseignement, l’Éducation, la Recherche, la Culture, la Formation, l’Insertion et plus généralement dans deux des trois fonctions publiques.
http://fsu.fr/



Ingénieurs sans frontières est une association française de solidarité internationale créée en 1982.
Si l’association a été initialement créée dans le but de servir d’assistance technique pour des projets de développement dans les pays du Sud et sensibiliser le monde des ingénieurs aux problèmes de ces pays, son projet a largement évolué en plus de 35 ans d’expérience.


Pour construire à l’échelle nationale et internationale une société sans exclusion et ouverte, il faut changer les manières de voir, les habitudes de penser et les façons de faire. Fortes de ce projet et considérant nécessaire de s’inscrire dans une dynamique de changement pour un monde plus solidaire, six associations de solidarité internationale ont décidé de faire converger leurs efforts et de créer le Réseau Initiatives Pour un Autre Monde – IPAM.
http://www.reseau-ipam.org/


La Ligue française pour la défense des droits de l’homme et du citoyen, plus communément appelée Ligue des droits de l’homme ou LDH, est une association (loi de 1901) visant à l’observation, la défense et la promulgation des droits de l’homme au sein de la République française, dans tous les domaines de la vie publique.
https://www.ldh-france.org/


Association créée en 1986. Premier réseau national d‘éducation populaire à la science et par la science. Premier réseau national d’éducation au développement durable.
http://www.lespetitsdebrouillards.org/



En France, l’association à but non lucratif Max Havelaar France se charge de promouvoir et développer une forme de consommation responsable. Elle gère le label Fairtrade / Max Havelaar apposé sur des produits de différentes entreprises engagées. Elle n’achète ni ne vend aucun produit, mais accompagne les acteurs économiques dans leur démarche et sensibilise l’opinion publique.
https://www.maxhavelaarfrance.org/


Le Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB) est une association créée en mars 2013, à l’occasion de l’initiative citoyenne européenne pour le revenu de base. Le MFRB se donne pour mission de promouvoir le revenu universel dans le débat public, jusqu’à son instauration.
https://www.revenudebase.info



Le Mouvement National des Chômeurs et Précaires est né en 1986. Il est l’héritier du premier syndicat des chômeurs, créé par Maurice Pagat en 1981, quand par le biais d’un article paru dans « Le Monde », celui -ci invitait les chômeurs à se rassembler, jugeant qu’il était « urgent et indispensable d’inviter les chômeurs à refuser la solitude, à résister, à se défendre, à s’organiser et à prendre enfin la parole ».
http://www.mncp.fr/site/


Le Mouvement de la Paix est une Organisation non-gouvernementale créée en 1948 et agréée « Association nationale de jeunesse et d’éducation populaire ». Association loi 1901 à but non lucratif, le Mouvement de la Paix agit pour le désarmement, en particulier nucléaire, mais aussi contre la production et les transferts d’armements, pour la réduction des budgets militaires.
https://www.mvtpaix.org/wordpress/


Le « Mouvement UTOPIA » est une association d’éducation populaire à but non lucratif, qui vise notamment à élaborer un projet de société solidaire, écologiquement soutenable et convivial dont l’objectif est le « buen vivir ».
Le Mouvement Utopia soutient depuis sa création en 2000 la déconstruction des aliénations de nos sociétés : le dogme de la croissance comme solution à nos maux économiques, la croyance en la consommation comme seul critère d’épanouissement individuel, la centralité de la valeur travail comme seul mode d’organisation de la vie sociale.
http://mouvementutopia.org/site/


La Nef est une coopérative financière qui offre des solutions d’épargne et de crédit orientées vers des projets ayant une utilité sociale, écologique et/ou culturelle. Sa mission est de fournir à ses sociétaires et clients les moyens d’être acteurs de la transition écologique et sociale de notre société. Fidèle à son principe fondateur « Pour que l’argent relie les hommes », la Nef crée des outils financiers de participation citoyenne pour mettre en marche et accompagner des nouvelles façons de produire, de consommer, d’entreprendre, d’habiter.
https://www.lanef.com


Notre affaire à tous est une association ancrée dans la lutte pour la préservation de la nature, l’association oeuvre à l’instauration d’une justice climatique. Ses actions doivent permettre de faire face aux changements climatiques, au désastre nucléaire, à la disparition des ressources, etc. L’objectif principal de Notre affaire à tous est donc de faire respecter et améliorer le droit en vigueur, notamment celui de l’environnement.
https://notreaffaireatous.org


No Vox est un réseau d’associations, de mouvements et d’organisations, qui mènent concrètement des luttes sociales sur le terrain. Fondé lors du 1er Forum social européen à Florence, le réseau a pris une dimension internationale lors du 1er Forum mondial de Porto Alegre en 2003. Ces mouvements de lutte sont composés de femmes et d’hommes qui s’auto-organisent pour la défense et l’application des droits fondamentaux définis par la déclaration universelle des droits de l’homme et pour faire naître de nouveaux droits.
http://www.no-vox.org/


Oxfam France est une association de développement qui lutte contre les injustices et la pauvreté.Oxfam France est membre de la confédération internationale Oxfam, un réseau de 20 organisations de solidarité internationale qui travaillent ensemble dans plus de 90 pays pour trouver des solutions durables à la pauvreté.
http://www.oxfamfrance.org


Créée en 1993 dans le contexte des accords d’Oslo, la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine a pour objectif de mobiliser pour la reconnaissance des droits des Palestiniens, notamment celle d’un Etat palestinien souverain, sur les lignes dites de 1967.
Aujourd’hui, la Plateforme rassemble 42 associations, dont 29 sont membres et 13 sont membres observateurs.
https://plateforme-palestine.org



Le ReAct est né en 2010 d’une analyse partagée : les injustices sociales et environnementales ont pour cause principale la domination des intérêts des grandes entreprises sur ceux de la majorité des personnes. Pour cela, le ReAct souhaite contribuer à organiser les personnes affectées par ces abus afin de construire un pouvoir social à même de défendre les droits et intérêts du plus grand nombre.
http://www.projet-react.org/fr/


Le Réseau Action Climat est le représentant français d’un réseau mondial et européen d’ONG, qui regroupe près de 1100 membres à travers la planète. Avec pour objectif de parler d’une seule voix pour peser davantage sur les décideurs, le Réseau Action Climat couvre de par son travail l’ensemble des secteurs responsables du dérèglement climatique : les transports, la production d’énergie, l’agriculture et l’alimentation, l’habitat, etc. Il travaille principalement à l’élaboration de mesures alternatives et ambitieuses pour lutter contre les changements climatiques et ses impacts et veille à ce que ses propositions ne portent pas atteinte à l’environnement, à la sécurité et aux droits humains.
https://reseauactionclimat.org/association/


Chercheurs, journalistes et militants peuvent-ils s’essayer, ensemble, à décrire le monde social et contribuer au débat d’idées ? C’est le pari lancé par la revue Mouvements : se constituer en espace d’information critique, d’enquêtes sociales, de travaux théoriques et d’interpellation politique afin d’intensifier les échanges entre travaux de recherche, espaces de résistance et de proposition politique. Ni journal en ligne, ni liste de diffusion partisane, ni blog collectif, mouvements.info est un espace réactif de réflexion politique et théorique.
http://mouvements.info/


Un réseau d’information et de documentation pour la solidarité et le développement durable, Depuis plus de 30 ans, le réseau Ritimo regroupe en France des lieux et des organisations (centres de documentation, lieux ressources, médias et projets documentaires en ligne…) engagés collectivement dans un projet de mobilisation citoyenne pour la solidarité internationale.
Notre mode d’action principal est la collecte, la sélection et la diffusion d’une information critique, plurielle et diversifiée, privilégiant l’expression des citoyens, des associations et des mouvements sociaux de tous les continents.
https://www.ritimo.org/


Sciences Citoyennes a pour objectif de favoriser et prolonger le mouvement actuel de réappropriation citoyenne et démocratique de la science, afin de la mettre au service du bien commun.
https://sciencescitoyennes.org


Le Secours Catholique-Caritas France est une association loi 1901 à but non lucratif, reconnue d’utilité publique depuis 1962. Service de l’Église Catholique, elle fonde son action sur l’Évangile et la doctrine sociale de l’Église.
En France, le Secours Catholique couvre l’ensemble du territoire, grâce à ses 3700 équipes locales réparties en 75 bureaux locaux appelés "délégation".
https://www.secours-catholique.org


Depuis 38 ans, SOL, Alternatives Agroécologiques et Solidaires appuie, sur le long terme, des initiatives créées pour et par des organisations locales en Inde, en France et au Sénégal. L’association a pour objectif de participer à la satisfaction des besoins essentiels des agriculteurs paysans et à la valorisation de leur rôle dans la société. SOL agit sur deux volets d’interventions : l’accès à une agriculture paysanne et la protection des ressources naturelles et de la biodiversité.
https://www.sol-asso.fr/


Starting-Block mobilise les jeunes adultes et les initie à la réalisation de projets collectifs tournés vers les autres et basés sur des méthodes d’éducation active et participative. Elle leur propose des animations, des formations et des outils pédagogiques afin qu’ils deviennent des citoyens engagés, acteurs de la sensibilisation de leurs pairs.
https://www.starting-block.org/


Survie est une association créée en 1984 qui dénonce toutes les formes d’intervention néocoloniale française en Afrique et milite pour une refonte réelle de la politique étrangère de la France en Afrique. Survie propose une analyse critique et des modalités d’actions encourageant chacun à exiger un contrôle réel sur les choix politiques faits en son nom. Elle rassemble les citoyens et citoyennes qui désirent s’informer, se mobiliser et agir.
https://survie.org


Fondé en 1974, le TNI est un réseau international d’experts–activistes engagés à analyser de façon critique les problèmes globaux d’aujourd’hui et de demain, avec l’objectif de fournir un soutien intellectuel aux mouvements qui cherchent à orienter le monde dans une direction démocratique, équitable et environnementalement durable.
https://www.tni.org/en


L’Union syndicale Solidaires est composée de fédérations et syndicats nationaux, et d’Unions locales et régionales. Elle existe depuis 2003 mais a des racines bien plus anciennes dans le syndicalisme.
Elle défend les travailleurs et les travailleuses en France, quelle que soit leur origine et leur culture, et travaille avec les organisations de jeunes, de chômeur et chômeuses, de paysans, d’habitants.
Elle entretient des relations fraternelles avec de nombreuses organisations syndicales et d’associations à l’étranger pour faire vivre la solidarité internationale.
https://www.solidaires.org/

Solidaires 38 est la branche de l’Isère de l’Union Syndicale Solidaires
https://solidaires.org/Solidaires-Isere-38

Un espace des « médias indépendants » sera organisé pendant l’Université d’été, avec :

Politis est un hebdomadaire généraliste indépendant fondé en 1988. Aucun sujet ne lui est étranger : de la politique à la société, de l’économie à la culture. Chaque jour, chaque semaine, Politis revient sur les faits marquants de l’actualité, les commente et les met en perspective. La parole est donnée à des chercheurs, des intellectuels, des artistes, des élus, des acteurs de l’innovation citoyenne et de l’économie sociale et solidaire.
Indépendant, sans publicité, il appartient à ceux qui l’écrivent, le fabriquent et lisent. Il n’est adossé à aucun groupe industriel ou financier.

Basta ! (www.bastamag.net) est un média indépendant en ligne qui publie quotidiennement des enquêtes, reportages, entretiens, sur les questions sociales, environnementales, économiques et démocratiques. Nous souhaitons produire et diffuser une information d’intérêt général, accessible à toutes et tous, qui revient à ses fondamentaux : enquêter, décrypter, raconter et expliquer. Basta ! est animé par une équipe de sept journalistes permanents et propose une information à prix libre, en faisant le pari de devenir un média au financement 100% participatif.

Le « quotidien de l’écologie » veut proposer des informations claires et pertinentes sur l’écologie dans toutes ses dimensions, ainsi qu’un espace de tribunes pour réfléchir et débattre. Dans toutes ses dimensions signifie que pour nous, l’écologie est politique, et ne peut se réduire à des questions de nature et de pollution - même si nous suivons attentivement ces questions vitales. L’écologie engage le destin commun, engage l’avenir, sa situation découle largement des rapports sociaux : c’est donc bien une écologie politique et sociale que Reporterre présente et discute.

Sans Transition ! est une revue bimestrielle consacrée aux alternatives en matières économiques, sociales et écologiques dans les territoires. Son objectif : mettre en lumière des actions concrètes s’inscrivant dans les champs de l’environnement, de l’Économie sociale et solidaire (ESS) et de la participation citoyenne. Agriculture biologique, éco-construction, économie circulaire, insertion des personnes en situation de fragilité, transports doux font partie des thèmes traités par Sans Transition !

Alternatives économiques a pour ambition d’offrir à ses lecteurs, à travers ses différentes publications, une information indépendante et de qualité sur toutes les questions qui sont aujourd’hui au cœur du débat public.
L’indépendance d’Alternatives Economiques à l’égard de tous les pouvoirs s’ancre dans son statut de coopérative (Scop) : Alternatives Economiques appartient à ses salariés et à ses lecteurs. Une exception dans l’univers de la presse.
Cette indépendance lui assure une liberté de ton qui rencontre aujourd’hui un échos de plus en plus important avec plus d’un million de lecteurs par mois

Radio Parleur, c’est le son de toutes les luttes. Un média journalistique libre et indépendant. Un site d’information sonore sur internet disponibles en podcast pour raconter les mobilisations, les actions, les alternatives, les défis qui questionnent notre société et provoquent ces évolutions. A travers nos reportages, nos émissions, nos captations de conférences, nous vous donnons à entendre toutes les personnes qui agissent et se mobilisent pour défendre leur opinions et de leurs convictions. Un cadre pour parler des luttes, de toutes les luttes, qu’elles soient sur le pavé, à l’intérieur des cortèges, ou sur les lieux de vie, de sociabilisation et de travail.

Après avoir existé entre 1885 et 1886, Le Postillon a ressurgi depuis mai 2009, avec pour unique business plan d’occuper le créneau porteur et néanmoins complètement délaissé de la presse locale critique. Devant l’ampleur de la tâche, nous nous concentrons sur des sujets locaux et parlons presque exclusivement de Grenoble et sa cuvette. Aucune association, organisation ou parti politique n’est parvenu jusqu’ici à nous convaincre de devenir son journal de propagande. Et malgré les nombreuses sollicitations, nous avons refusé toute entrée dans notre capital : nous sommes donc complètement indépendants.

Mediapart est un journal numérique d’information politique et générale, d’investigation, indépendant des pouvoirs politiques et économiques, participatif et financé par ses abonnés, sans subventions ni publicité.


Premier pure player indépendant d’actualité de la région grenobloise, Place Gre’net est un média reconnu service de presse en ligne d’information politique et générale (IPG) par la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP).
S’appuyant sur un modèle économique mixte (vente d’abonnements et d’encarts de communication), Place Gre’net est indépendant de tout groupe économique ou politique et ne perçoit aucune subvention locale, départementale ou régionale. Il est par ailleurs membre du Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne (Spiil).

Radio Campus Grenoble, c’est la radio associative qui se trouve au premier étage du bâtiment EVE et qui émet sur le 90.8 depuis 25 ans, 24h/24h et 7j/7j. La programmation musicale de la radio est éclectique et exigeante. Ses magazines et émissions traitent de manière originale des actualités étudiantes, culturelles, associatives et citoyennes. Un seul mot d’ordre : la découverte !
Radio Campus Grenoble se donne l’exigence d’apporter des compétences et des expériences liées aux pratiques culturelle, à la communication et aux médias, à la gestion de projets pour nos multiples interlocuteurs : bénévoles, salariés, stagiaires... Radio Campus Grenoble est membre du réseau Radio Campus France (http://www.radiocampus.fr/).

TV Bruits est une web-télévision locale, indépendante, à vocation régionale. C’est une structure associative et non commerciale composée de personnes et d’associations. Depuis 15 ans, elle réalise et diffuse, sur internet et en projections publiques, des reportages, des documentaires, des films et des émissions télévisuelles. Elle propose des ateliers audiovisuels auprès de différents publics à Toulouse et en Occitanie. Elle initie et forme toute personne intéressée par le domaine de l’audiovisuel et de l’information, en plus des bénévoles de l’association ou de ses partenaires.

Le Ravi est une mensuel associatif régional d’enquête et de satire basé à Marseille et qui sévit en Provence-Alpes Côte d’Azur depuis maintenant 15 ans.
Un journal qui a envie de faire entendre d’autres voix et de montrer d’autres voies. Un journal qui ne se contente pas de produire de l’information : débats, festivals, éducation aux médias, ateliers de journalisme participatif...
le Ravi, avec la coordination permanente des médias libres et Médias Citoyens Paca, essaye de la jouer collectif pour faire vivre la presse et les médias "pas pareils" en Paca mais pas que. Après 15 ans, il est encore vivant. Et c’est déjà pas mal !

Silence est une association qui publie la première revue écologiste collaborative, indépendante française, créée en 1982 à Lyon. Travaillant principalement autour de trois thématiques : l’écologie, les alternatives et la non-violence, Silence diffuse 11 numéros par an. Écrite par des journalistes professionnel·les et par des bénévoles (plus de 1 000 en 36 ans) la revue Silence est distribué par abonnements, via un réseau de 200 dépositaires, et sur des événements (foires, salon,… ) aux quatre coins de la France. Porteuse des valeurs de l’écologie politique, elle associe dans ses recherches théories, concepts et alternatives pratiques, questions sociales et questions de genre.

Le Media

5 jours pour débattre, se former, Agir !

Contact

Coordination nationale : contact@ue2018.org ; e.monge@ue2018.org
Coordination locale à Grenoble : nikolaz@attac.org ; luc@ue2018.org

Presse

Demandes d’interviews, programme des événements : pour toute information destinée à la presse, contactez le service de presse de l’Université d’été :
medias@ue2018.org

Pour vous inscrire à la Newsletter, c’est par ici ! Soyez informé.e.s des dernières info et des actu de l’Université d’été solidaire, citoyenne et rebelle !